• A réserver aux lecteurs, et avec accompagnement.

    Voici les fiches de questions qui accompagnent mon découpage du Horla  :

    Le Horla - 1

    Le Horla - 2

    Le Horla - 3

    Le Horla - 4

    Le Horla - 5

    Le Horla - 6

     

    Le Horla - 7

     

    Le Horla - fin

    On y trouve de la lecture-compréhension, du vocabulaire, de la recherche de lexique, etc.

    à compléter dans les deux semaines à venir.

    Voici également un exercice de compréhension et résumé intéressant : donner un titre à toutes les parties lues au fur et à mesure :

    Le horla - titre et paragraphes

    et l'évaluation donnée juste avant la lecture des trois derniers jours du journal du narrateur :

     

    Le Horla évaluation

     

     

     

    et le tapuscrit ici -->Le Horla (texte)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    5 commentaires
  • Nouvelle tentative pour moi de m'inscrire dans les programmes collège en littérature aussi : nous étudions les fabliaux avec mes 5e.

    J'en ai choisi 3, accessibles à mes élèves dans la version que j'ai pu emprunter pour eux : celle de Flammarion

    Nous avons étudié Estula en définissant le vocabulaire qui nous semblait difficile, puis en essayant de résumer l'histoire en une ou deux phrases. Enfin, nous avons expliqué la morale de l'histoire.

    Voici l'évaluation faite ensuite -->Estula

    Nous venons de finir Brunain et Blérain

    Voici l'évaluation -->Brunain et Blérain

     Et nous lirons ensuite Brifaut.

    Enfin, nous devrions avoir lu avant Noël, des extraits du Roman de Renart après avoir vu une pièce la semaine prochaine sur ce thème.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Les élèves de 4e jouissent d'un privilège énorme : ils ne sont que 12 jusqu'à présent.

    J'ai un privilège énorme : il n'y a ni forte tête, ni élève désagréable parmi ces 12.

    Pour ces 12 élèves, il y a environ 5 niveaux de lecture et lecture-compréhension, 3 niveaux en grammaire et conjugaison, 7 en orthographe, et bien sûr, ce ne sont pas toujours les mêmes qui sont les plus forts ou les plus faibles dans toutes ces disciplines ;-)

    Du coup, une partie du travail d'entraînement après les découvertes et les exercices, se fait en autonomie.

    Toutes les semaines, les élèves doivent me rendre 3 fiches (grammaire, orthographe, conjugaison et vocabulaire). Si elles ne sont pas rendus, il y en a donc 6 la semaines, suviantes, etc. En fin de période, on fait le point.

    Evidemment, la première période est une mise en route difficile de l'autonomie, c'est de plus une classe où il a encore beaucoup de "bébés" (les parcours persos difficiles expliquent aussi le manque de maturité), et d'élèves qui ne s'organisent pas. En général, dès la seconde période, les élèves ont compris qu'il valait mieux en rendre souvent que se retrouver avec 15 fiches à faire pour les deux derniers jours de classe.

    Je comptabilise les feuilles rendues (complètes) et non les feuilles validées, pour ne pas les pénaliser, mais les feuilles non validées sont à revoir (sauf si elle est vraiment trop ratée, là, c'est à moi de revoir mes prétentions, je n'ai pas tapé dans la ZPD de l'élève apparemment).

    En plus de ces 3 feuilles semaines (ce qui fait 12 à 21 feuilles par période entre les vacances scolaires), les élèves doivent me rendre deux écrits dans le cadre du rallye écriture (voir cet article).

    Voici les deux feuilles de routes qui servent aux élèves pour vérifier ce qu'ils ont à faire, et l'évolution par période : en fait, une fois remplie en fonction des élèves, je dispose d'un jeu de 7 à 8 feuilles différentes (!) pour 12...

    -->feuilles de route

    Je suis leur travail sur un plan que je conserve et complète au fur et à mesure qu'ils rendent (je note donc toutes les feuilles rendues), et ils disposent en classe du même plan pour vérifier les fiches validées, à l'endroit où ils déposent leur travaux.

    -->Plan de travail

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Dans la malle fantastique où j'ai pioché les albums cités dans un précédent article, il y avait aussi de magnifiques affiches plastifiées : des tableaux de Dali, Bosch ou Magritte, des photos de projets architecturaux (du futur), des photos de jardins fantastiques, des photos d'installations d'art contemporain, des tableaux d'art contemporain...

    Chaque élève en a pris un au harsad et a eu quelques minutes pour l'observer. Il devait relever ce qui était "fantastique" dans la reproduction, et réfléchir comment le présenter aux autres.

    Chacun est ensuite passé "au tableau" devant les autres, et a expliqué ses trouvailles.

    En un petit quart d'heure, voilà une séance improvisée qui a permis à tous de participer à l'oral et donner son avis (compétences CFG entre autres), et aux conversations de se lancer... le quart d'heure suivant a été utilisé à chercher d'autres oeuvres sur le même thèmes sur le net (encore d'intéressantes compétences B2I utilisées), et à en discuter.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Voici la recharge de verbes au futur... il n'y a ni les pronoms personnels, ni les cartes "chance" qui sosnt déjà dans le jeu de base, et qu'on peut imprimer plusieurs fois.

    J'ai changé la couleur afin de trier plus facilement. Cela ne change rien au mode de jeu, et cela permet au passage de faire noter la différence aux élèves.

    -->Uno recharge futur

     

    uno futur

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique