19 avr. 2017

Rallye-liens spécial remplaçant : une activité au pied-levé


Mon autoportrait en adjectifs

pour le rallye-lien proposé par Chabadou
Cette courte séquence allie grammaire, orthographe, rédaction, oral et vocabulaire (et même un peu de lecture), avec un peu d'arts.

Voici une idée piquée sur ce blog-ci -->theeducationcenter

Je l'ai utilisée en classe avec mes 4e, afin de travailler les adjectifs en grammaire d'une part, et préparer une de leur correspondance d'autre part.

Je commence d'abord par des rappels sur l'autoportrait et le vocabulaire du portrait. Comme je travaille avec la méthode Picot en orthographe cette année, j'attends un peu aussi que les élèves commencent à appréhender un peu mieux la colonne des adjectifs ;-)
Il me semble que l'activité en elle-même est faisable sur deux heures avec des Segpa, donc possible pour un remplacement.

1. on fait un travail de grammaire autour de l'adjectif. Soit un rappel, si après le relevé des conceptions initiales on s'aperçoit que les élèves savent de quoi il s'agit, soit une séance découverte à partir d'un texte simple mais rempli d'adjectifs. (Il y a toujours un bouquin de français avec des textes qui traine, ou alors on a souvent plusieurs textes de chaque niveau lorsqu'on remplace). On peut ajouter aussi quelques exercices sur leur accord, si on a encore du temps.

2. on fait son autoportrait (on peut s'aider d'une fiche de vocabulaire) ou un travail autour de la connaissance de soi avec liste d'adjectifs pour se déterminer

3. on fait sa création en papier : une feuille A5 ou A4 qu'on plie en accordéon (attention, rien que ça demande parfois un quart d'heure à certains de nos élèves !). On fait noter un adjectif de l'autoportrait sur chaque pli obtenu (au pire, on coupe les plis qui restent pour les élèves qui n'ont pas trop d'adjectifs à utiliser). On crée sa tête ou une tête adaptée aux adjectifs choisis donc plus caricaturale, ou bien encore, choix que j'ai fait pour mes 4e, on prend une photo en gros plan, on l'imprime et on coupe pour l'ajouter.
Toutes les techniques possibles avec le matériel à dispo dans la classe sont possibles : feutres, crayons, pastel, collage de papiers de couleur différentes, adjectifs tapés ou écrits, écritures différentes et fantaisies... au moins on fera le bonheur des frappés du graff' et des folles des p'tits coeurs.  ! On peut aussi donner des consignes comme écrire en petits points (motricité fine), ou changer de couleur à chaque lettre, et pour l'intérieur des lettres (consignes doubles à suivre à la lettre, toujours intéressant). Les variables didactiques ne manquent pas...
Ensuite, soit on ajoute les membres (on peut les préparer par avance, dessinés à peu près, et les photocopier pour que les élèves n'aient plus qu'à couper), soit on s'en passe...
L'accordéon peut être replié avec un peu de blue/yellow tack histoire de préserver le mystère, et affiché ensuite. On ne met pas le nom de l'élève, afin que les autres jouent aux devinettes quand ils leurs sont présentés...


Ce travail a été utilisé également pour se présenter à des correspondants !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire