13 janv. 2019

Le centre d'anglais / English center

English Center


Nouvelle vidéo de présentation d'un centre : le centre d'anglais.



Prenons les éléments dans leur ordre d'apparition à l'écran :

1. les citations

vous les trouverez en téléchargement sur mon drive : CLIC


2. les jeux

certains sont achetés (on les trouve en magasin, sur le net, et dans les catalogues de fournisseurs d'école)



D'autres tout simple proviennent de chaines de magasins type bazar et solderie (on ne les voit pas sur la vidéo, ils ont été ajoutés plus tard) mais on les trouve sur le net quand même :
j'ai celui-ci, ainsi qu'un autre sur les lettres.

Côté web, les cartes d'identités sont celles que j'ai créées pour mes élèves : CLIC



Je sors aussi lorsque c'est la saison, le jeu de domino des sports d'hiver créé au moment des JO d'hiver : CLIC

Les cartes de nomenclatures du corps humain en anglais sont celles de Loustics : CLIC


Les jeux de lettres sont des gratuits trouvés sur Tpt ou via des liens Pinterest (par exemple : CLIC)


3.Les livres

Comme dit dans la vidéo, j'en ai chiné quelques uns, y compris des imagiers Oxford très bien faits, dans les vide-greniers de ma région où vivent des anglais. J'ai ainsi des contes et des petits albums très simples.


D'autres m'ont été ramenés par de la famille et des amis qui vivent aux Etats-Unis, au Canada et à Londres.

Ensuite, j'ai investi aussi dans des albums pour travailler également avec la méthode d'anglais de Sylvie Brown Bear :



voir sur son blog pour plus d'explications, et les albums liés, mais c'est un régal !!

et j'ai conservé et mis à dispo des albums travaillés dans tous les niveaux que j'ai pu avoir en anglais depuis le début de ma carrière :

 
entre autres exemples...


Et pour finir, j'ai investi cet année dans ces petits romans Syros... le premier m'a été envoyé pour essai l'année dernière, suite à une offre de l'éditeur à laquelle j'avais répondu.




4. les vidéos

Pour les vidéos du mp4, je vous engage à aller visiter ma chaine youtube (lien dans la colonne de droite ou bien là : CLIC)

Vous y trouverez notamment une rubrique anglais avec de nombreuses vidéos très bien faites de "This is Britain"

Un exemple ici :



Et voilà, c'était... le centre d'anglais !!



9 janv. 2019

La bibliothèque de la classe 2.0

Il y a quelques années, suite à la mise en place des ateliers DECLIC dans ma classe, j'avais partagé quelques idées autour de ma bibliothèque de classe dans plusieurs articles dont certains ont été supprimées car plus d'actualité.
Vous trouverez en fin d'articles une liste d'articles du blog pour faire le tour de ma bibliothèque de classe.


Pour ma bibli actuelle, voici ma nouvelle vidéo (on peut la voir aussi sur ma chaine Youtube --> cf colonne de droite)



1) Comment meubler la bibliothèque ?

J'ai fait de la récup' : chez moi d'abord, et dans l'école aussi.

Chez moi et en chinant (vide-grenier, et magasins pas chers) pour les tapis, les coussins, le meuble-banc.
Le panneau pour les livres à recommander est un présentoir/rangement à chaussures, trouvable sur le net pour quelques euros.
(je mets une image, avec un lien mais en chinant dans les grandes enseignes de "bazar ménager" vous trouverez moins cher, mais parfois aussi moins solide)



Dans les magasins pas chers (Action, Zeemann, etc.) pour les bannettes et panières pour les livres.

 
Dans l'école donc:
pour les étagères dépareillées et pas jolies mais bien pratiques et du coup gratuites. Les BD rentrent bien dans les vieux meubles audio à la place des 33 tours (je parle à des plus de 35 ans là ^^).
L'étagère métallique est tristoune mais pratique pour placer des crochets avec des aides pour les élèves (cf les liens en fin d'articles).
Elle accueillera très bientôt une plante dans un pot mandragore (classe Harry Potter)

Le banc à trois places est un vieux meuble de l'école dont j'ai retiré l'étagère centrale, et les deux portes glissantes en plastique. J'ai posé dessus trois coussins épais, et c'est le lieu privilégié de la lecture à deux.

2) Comment trouver les livres

j'avais fait un article complet sur l'ancien blog mais il était un peu dépassé.
En gros, j'ai plusieurs sources d'approvisionnement.

Côté achats :
- les vide-greniers (appelés foires à tout chez moi, et de plein d'autres noms différents ailleurs). Les livres se choisissent sur leur qualité littéraire, et leur degré de neuf. Pour 1 euro, on peut avoir un beau livre de séries que les enfants aiment, pour 50 c, on trouve de quoi remplir la caisse des J'aime Lire, et pour 2/3 euros, on trouve des gros romans très corrects.
Ils servent à mes enfants et moi également, et je les emmène d'école en école, c'est donc moi qui les achète, mais on peut faire jusqu'à 30 euros me semble-t-il des factures pour l'OCCE, afin de se faire rembourser par la coopé des achats en vide-greniers.
- Lire c'est partir : on fait une opération avec cette association de vente de livres tous les ans, afin que les élèves aient des livres chez eux, et j'en achète 2/3 chaque fois pour la classe.
- les sorties d'inventaires des bibli et médiathèque : on y déchine quelques trésors parmi des vieilleries dont les enfants ne veulent plus
- ma propre bibli et celle de mes enfants...
- j'ai également racheté un fond de bons romans de littérature jeunesse à une de mes cyberconnaissances, prof de lettres retraitée, qui avait acheté des prix reconnus à ses propres enfants et les avaient utilisés aussi. Une vraie aubaine.
- sur ebay, on trouve parfois des lots Ecole des Loisirs très intéressants.
- tous les ans, ma classe s'inscrit à un prix littéraire départemental, ce qui est l'occasion d'acheter 5 à 6 ouvrages neufs et cela renouvelle peu à peu les albums et romans simples

Les dons ou gratuits :
- les specimens de certains éditeurs. En Segpa notamment, si on est inscrit sur les listes des éditeurs, en français essentiellement, on obtient parfois quelques romans gratuits
Cela existe en élémentaire en anglais par exemple.
- les dons d'élèves : au bout de quelques mois dans ma classe, les parents savent que les enfants y lisent et en profitent pour vider les étagères des enfants, parfois de choses pas si intéressantes, parfois de jolies séries qui plaisent bien, ou de BD récentes.
- l'école : sans vider la bibli d'école, on peut trouver quelques pépites dans le grenier, les archives ou les doubles de la bibli d'école.

Les prêts possibles :
- les médiathèques et bibliothèques locales peuvent prêter des caisses de livres
- ici, nous avons une association de prêts entre les écoles qui remplace le travail des CAnopés bien trop loin (le plus près est juste une antenne et est à plus de 40 km).
- certaines familles prêtent pour l'année scolaire ou quelques mois
- les circos ont parfois quelques caisses sur des thèmes

3) Les temps consacrés à la bibli dans ma pratique

La bibliothèque est une des premières choses présentées aux élèves dans le cadre des ateliers DECLIC. La gestion se fait avec eux toute l'année, en rappelant les règles de base :
- on regarde où on prend le livre, on le remettra au même endroit
- on fait attention aux livres
- si on ne sait pas le ranger, on le met dans la boite à cet effet
- si on le trouve trop abîmer, on le met à réparer

Les temps dans la bibliothèque pour choisir des livres à mettre dans sa bookbox (cf liens qui suivent) sont possibles tout le temps sauf pendant la lecture autonome ou Silence on lit !

Les élèves n'ont pas le droit d'être à plus de deux à chercher en même temps dans la bibliothèque.
En revanche, comme c'est un des seuls endroits un peu spacieux (j'ai actuellement 29 élèves dans moins de 50 m²), les élèves s'y retrouvent aussi en groupe, sur le sol, souvent, lors des travaux de groupes ou des ateliers tournants, ou pour s'étaler sur un travail, seul, avec son plan de travail.

Normalement, avec des effectifs moindres, c'était mon coin de regroupement. Ce n'est pas possible cette année, et j'effectue donc mes mini-leçons et moments de bilan autrement, sans le cadre idéal ni les livres à portée de main (je prépare avant du coup).

4) Sur ce blog, articles en lien :

- fonctionnement des ateliers il y a 5 ans : CLIC
- affichages DECLIC et bibli : CLIC
- un jeu pour apprendre à chercher dans la biliothèque : CLIC
- les étiquettes des bannettes de livres : CLIC
- adapter la bibliothèque pour faire aimer la lecture et les livres : CLIC
- j'aime pas lire !  CLIC
- endurance de lecture, affichage : CLIC
- genres littéraires, l'affichage à compléter : CLIC
- petite synthèse après plus de 8 ans de travail en atelier lecture : CLIC




5 janv. 2019

Le Centre de poésie

Première vraie vidéo partagée sur la chaine Youtube du blog  : le centre de poésie de ma classe. (On peut cliquer dans le menu de droite ou bien sur la vidéo directement). 




Accès au centre 

sur les temps dédiés (plan de travail, temps libre, travail fini), les élèves ont accès à ce centre.
Plusieurs plans de travail sont en place dans la classe, en fonction des avancées et besoins des élèves; pour autant, chaque élève a accès tout le temps à ce centre.

Présentation du centre

On y trouve de quoi écrire, de la place pour les cahiers de poésie, de la place pour écrire, et bien sûr des poésies :
- classeur (cf plus bas)
- livres de poésies (par thème, anthologie, par auteur) dénichés en foire à tout essentiellement et dans les sorties d'inventaire des bibliothèques locales
- poésies affichées (choisies par moi pour leur intérêt)
et un affichage : poésies, challenge arc-en-ciel, puis noms des élèves.




Fonctionnement du centre

Les élèves y choisissent leur poésie, la photocopie pour la copier plus tard ou à une autre place, et y déposent ensuite leurs cahiers à faire corriger. C'est dans ce centre que je les remets lorsqu'ils sont corrigés. Une poésie copiée sans erreur donne droit à un "champion" sur la carte champion.

Les poésies affichées sont choisies par moi en fonction des thèmes abordés en classe dans d'autres disciplines, des auteurs croisés en lecture ou orthographe, etc.
J'ai deux coffrets de nombreuses poésies, trouvées dans la classe à mon arrivée dans la classe, dans lesquels puiser pour alimenter cet affichage. Je noterai plus tard ici l'éditeur scolaire dont ils proviennent, mais j'ai également cette petite boite :


Ils peuvent également y lire de la poésie, et feuilleter les poésies pour décider de celles à apprendre plus tard.
Le centre est doté d'un siège (un ballon dans la vidéo, mais cela peut varier) pour s'y installer. Le matériel à lire peut être déplacé dans toute la classe, notamment au moment de la lecture autonome.

Le classeur et le défi Arc-en-ciel

Pour découvrir les poésies par thème et par niveau, c'est par-là : CLIC : vous trouverez l'article dédié, les 15 thèmes possibles qui recouvrent chacun une poésie par couleur (niveau).

Le centre est le lieu du challenge arc-en-ciel : selon le niveau de départ des élèves en français, en lecture et en mémorisation /restitution, chaque élève part d'un niveau en poésie (blanc, jaune, orange...) et doit, poésie après poésie, monter d'un cran jusqu'à arriver à 7 poésies dans l'année, et si possible au niveau arc-en-ciel. 

Les élèves sont inscrits sur le tableau au fur et à mesure de leur réussite à ce défi arc-en-ciel. Les 5 premiers ont en général un petit cadeau (crayon, rubans, marque-pages), rappelant l'arc-en-ciel.

Ces poésies sont dans le classeur proposé (c'est ce qui prend le moins de place), visible dans la vidéo.











29 nov. 2018

Rituel histoire de l'Art - les nouvelles cartes

Pour le rituel d'Histoire de l'art, voici les 3 dernières cartes avec un peu de retard... la 3e servira demain matin pour ma classe.


On trouvera donc dans les articles à ce sujet (rituel d'histoire de l'art et cartes d'histoire de l'art) les explications et les liens de téléchargement !

Premier article depuis un moment... mais d'autres sont en préparation, alors à bientôt !

3 nov. 2018

La rivière à l'envers, de Mourlevat

Joli roman d'aventure, d'initiation et fantastique, génial pour des CM2,et prévu donc pour la période 2 en lecture suivie.
Dans ma classe, la lecture suivie n'est pas la base de la lecture compréhension, du moins pas au sens de la compréhension explicite et fine : les élèves lisent le roman chez eux, pendant la semaine, et nous nous penchons sur la compréhension globale ensemble, 15 à 30 minutes par semaine, avec parfois un tour sur le contexte car je choisis beaucoup de romans liés aux périodes historiques étudiées voire l'Histoire des Arts (Meurtre mystérieux au Jardin des plantes, le Déserteur du Chemin des Dames, Urgencesla Musique des âmes) ou aux thèmes importants pour l'école et la classe (L'homme qui plantait des arbres).

Ne cherchez pas de questionnaire de lecture suivie, je vais utiliser celui de Lala, du blog Lala aime sa classe. Il est complet, bien fait, et répond à toutes mes attentes. Il est parfois totalement inutile de refaire du travail mieux fait ailleurs, non ? Si !!!



Mourlevat est l'auteur de L'homme à l'oreille coupée qui est exploité dans Lector Lectrix de Goigoux et Cèbe, un de mes incontournables depuis la Segpa et toujours en cycle 3.

J'ai la première version, celle en bleu ci-dessous, mais une nouvelle est sortie au printemps dernier :



a priori, la nouvelle édition comprend toujours les extraits de L'homme à l'oreille coupée, un petit roman très accessible et intéressant aux Editions Magnier


très accessible en lecture pour des cycles 3 mais également pour les Segpa avec lesquels j'ai testé (suite au boulot avec Lector Lectrix). Et très accessible en prix (moins de 4 euros normalement). J'ai une édition plus ancienne, dans les tons bleus également, et on trouve chez Thierry Magnier trois autres titres dont "l'homme qui levait des pierres" et "L'homme qui ne possédait rien". L'homme à l'oreille coupée est sur la liste cycle 3


Mourlevat est un auteur génial, et beaucoup de copinautes CPB sont d'accord sur le sujet (n'est-ce pas Rigolett' ?). Mais pas seulement.

Bon alors, quel est le but de cet article ?

D'abord, insister sur le fait que Mourlevat est appelé à devenir un classique pour l'école (et il devrait être sur la liste du Ministère pour quasi tous ses romans, ce qui est le cas déjà pour 'Lhomme à l'oreille coupée" donc : CLIC pour vérifier ^^).


Ensuite insister encore sur la qualité de son écriture, et des thèmes abordés dans ses romans, toujours originaux.
Il est, dans ma classe, élevé au rang d'auteur phare ^^, au même titre que Morpurgo, Van Allsburgh, Dahl, Gudule, Horowitz, Marie-Aude Murail, Chen Jiang Hong ou Louis Sachar. Je le présente aux élèves comme un incontournable, et j'ai lu une grande partie de ses romans jeunesse.
A savoir, Mourlevat n'écrit pas que pour la jeunesse. Je suis sûre que vous avez déjà dévoré ce roman-ci :


Mes élèves ont a dispo en classe : L'enfant Océan, La balafre, la rivière à l'envers, L'homme à l'oreille coupée, L'homme qui levait des pierres, La balade de Cornebique, A comme Voleur, et Sophie Scholl, non à la lâcheté. J'ai encore des achats à prévoir, mais je cite aussi ses romans plus ados à mes très bons lecteurs lorsqu'ils veulent des idées... une partie de ces romans est à la médiathèque proche, notamment Terrienne, et Le combat d'hiver.


Enfin, et surtout, il se trouve qu'une collègue de français du collège proche, que j'aime beaucoup, est fan, comme moi de notre Mourlevat... alors ce choix n'est pas innocent : nous étudions le tome 1, Tomek, et les élèves qui iront chez elle en 6e étudieront le tome 2, Hannah. Chouette non ?

C'était cette idée que je souhaitais partager avec vous, ce n'est qu'un petit pas pour la liaison CM2-6e, mais il est facile à mettre en place, et à terme, sans doute intéressant pour les élèves. Donc, à suivre, avec les premiers retours dans un an...


Et dans ce cadre, j'ai ajouté une playlist littérature et des vidéos à la chaine Youtube du blog, dont une interview de Mourlevat parlant de La Rivière à l'envers...  (pour la chaine, voir la colonne de droite)

Voici également l'adresse du site de l'auteur où il parle, entre autres, de ses rencontres avec les scolaires : CLIC
et le magazine Lecture Jeunesse dont un numéro est consacré à l'auteur, le magazine est entièrement proposé en PDF ! CLIC


C'est dans l'entretien avec Mourlevat, qu'on trouvera la raison ++ qui me font l'aimer (encore plus) : Tintin au Tibet, mon livre préféré !