• petite récap' des articles écrits quand m'en vient l'idée... qu'elle soit bonne ou pas, drôle ou moins drôle...

     

     

    Sur le métier

    La complainte du remplaçant désemparé

    Merci !

    Adapter ce n'est pas forcément... 

    Et après l'ASH ?

    A quel moment les Mogwais ont-ils tourné Gremlins ?

    De la bienveillance

    Changement

    Les devoirs et pour en finir avec les devoirs

    Des constats : pourquoi il me fallait changer ma pratique de classe

    Des besoins

    Des recherches et des essais

    idée et mise en oeuvre

    De mes élèves (recueil de textes et anecdotes... et non, ce n'est pas toujours drôle)

     

     

    Sur la vision qu'on peut avoir de notre métier

    La pédagogie c'est tout un art

    Mon temps de travail et deux ans plus tôt temps de travail 

     

    Sur le blog en général

    Non mais dites alors namého

    Merci pour ce mom... million

    Profilage

    Mise au point

    Des copieurs en série

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • J'en ai préparés trois pour ma classe, alors hop hop, j'ai ajouté quelques difficultés au document pour que cela s'adapte à tous vos élèves - les miens, je ne les connais pas encore.

    Puzzles de couverture P'tit loup rentre à l'école

    Puzzles de couverture P'tit loup rentre à l'école

    Puzzles de couverture P'tit loup rentre à l'école

    Puzzles de couverture P'tit loup rentre à l'école

    Puzzles de couverture P'tit loup rentre à l'école

     

    doc à télécharger : puzzles ps ms gs pour blog

     

    à retrouver aussi dans la récap' P'tit loup : ICI

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Jeudi dernier, 13 h, je lui dis "je vous laisse, je vais dans ma classe travailler cet aprem"

    Regard interloqué : "vous n'allez pas à votre école, là ?".... "si ?"... "ah bon ?"

    je reste PE DA GO GUE : "si si, vous savez, il faut la préparer la classe"

    Regard interloqué "non, mais ça, c'est pas vous quand même qui le faites ? Préparer la classe ?"...."si ?"... "ah bon ?"

    PE DA GO GUE, je vous dis "eh bien, installer les tables, le matériel, préparer une partie des documents, tout remettre en route, ouvrir les commandes, vérifier, tout ça..."

    Regard un peu perdu : "nan, mais ça, c'est pas vous qui le faites ?"

    MAIS QUI D'AUTRE LE FERAIT ???? Nan mais PE DA GO GUE hein : "eh bien oui... ce sont les profs qui le font"

    "ah oui, mais c'est du boulot, ça... mais c'est des jours à vous, non ? On vous les redonne peut-être ?"

    "ah non, ça, non... ça fait partie du boulot, personne ne viendra vérifier si c'est fait sur notre temps de repos ou non... le boulot doit être fait, c'est tout. D'ailleurs je file, sinon je n'aurais pas assez de temps aujourd'hui et demain pour tout boucler"

    et là, la réponse qui tue, un regard bienveillant, et soulagé : "Ah mais vous serez tranquille ce week-end comme ça, c'est bien !"

    La pédagogie, c'est tout un art...

     

    j'ai dit pédagogue, nan ?


    Alors je souris à mon tour : "ce week-end, je vais essayer de n'y faire qu'un saut, dans la classe, parce que j'ai tout le contenu de la semaine avec les élèves à commencer de préparer"

    et là, je vois que je l'ai perdue... "ah oui, faut qu'ils travaillent aussi les élèves... mais vous préparez tout ça avant d'y aller?"

    NON, JE LES METS DANS LA COUR D'ECOLE 3 OU 4 H, ET QUAND JE SUIS ENFIN PRETE, ILS ONT LE DROIT DE RENTRER...

    grand sourire, bienveillance, PE DA GO GIE, si si si : "eh bien oui, ça se prépare une journée de classe, c'est ce que je vous disais quand je parlais de ne pas pouvoir jouer avec mes enfants le soir, ou même les aider dans leurs devoirs."

    Hochement de tête incrédule : "ah bon ah bon... on ne sait jamais ce qu'il y a derrière un métier, hein ?"

     

    et non, jamais... 

     

    La pédagogie, c'est tout un art...

     

    et sur ce, chers collègues, on respire, et...

    La pédagogie, c'est tout un art...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    23 commentaires
  • Peediboo, c'est un blog pour lequel j'ai eu un coup de coeur très vite, et que je suis ravie de vous présenter aujourd'hui !

    Son blog, c'est un petit tour... d'école, et on y trouve surtout du cycle 3 et du cycle 1... 

     

    Concernant le cycle 1, j'ai un coup de coeur pour tout son travail autour de Splat le chat, un héros que j'aime beaucoup, et très inspirant (le héros et le travail!!). Dans cette phrase se cachent trois liens pour découvrir ce travail, alors n'hésitez pas !! 

     

    De blog en blog, allons chez Peediboo

     

     

    mais vous trouverez votre bonheur également pour le cycle 3, car son blog est fourni et depuis longtemps !

     

    Ah oui, pour ne rien gâcher de cette jolie balade que je vous propose, Peediboo a un don certain pour le design de son blog, profitez donc !

    et si vous voulez en lire un peu  à mon sujet, c'est chez

    De blog en blog, allons chez Peediboo

     une consoeur CPB que j'apprécie beaucoup, et par le blog de laquelle vous êtes d'ailleurs sans doute passés pour arriver ici ^^

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    19 commentaires
  • Eh oui, chers collègues, on entend bien, et on comprend même parfois, les remarques sur le manque de sérieux de quelques très rares remplaçants (réputés dans la circo voire le département), ou votre désarroi en revenant en classe, parce qu'effectivement, on ne fonctionne pas exactement comme vous, mais nous sommes enseignants également, au même titre que vous, et pas caméléon ou même votre clone...  l'essentiel est-il là ?

    La complainte du remplaçant désemparé

    Ce petit article n'est pas une somme de récriminations contre les titulaires, rassurez-vous,  mais juste un court listing non exhaustif de ce qu'on aimerait bien trouver dans vos classes quand on y débarque au saut du lit un vendredi matin, par exemple, dans l'urgence, ou bien carrément pour faire la rentrée, même en vous ayant croisé avant et en ayant discuté :

     

    - le cahier d'appel !!! Eh oui, une fois sur trois, pas trace du cahier d'appel dans la classe... soit vous n'aviez pas prévu de faire la rentrée donc vous ne l'avez carrément pas commandé, ou bien vous l'avez embarqué pour préparer mais pas ramené, soit il reste dans votre cartable (euh ?), en tous cas, ça me parait le premier des docs à laisser à dispo.

    J'ai bien une solution de repli : le cahier format excel de Grande Maikresse, mais il vous restera malgré tout à reporter le tout sur votre cahier d'appel.

    - les fiches d'urgence... ou au moins la liste des élèves avec des soucis de santé des élèves. Histoire d'éviter les morts.

    Et/ou les parents énervés "mais puisqu'il n'a pas le droit de courir, pourquoi l'avez-vous emmené en sport ?", "et elle était où sa ventoline, c'est la troisième fois que je vous en redonne !" (ben, non, pas à moi), "ha ben oui, mais s'il fait trop chaud, il tourne, hein, je l'ai dit à la vraie maikresse"... 

    avec les numéros de tél pour les urgences, parce qu'on est parfois tout seul dans l'école.

    - la répartition de vos élèves à la sortie  : ben oui, Machin, il va aux TAP mais seulement deux fois par semaine, et en semaine A c'est lundi mardi, et en semaine B, c'est lundi jeudi, et parfois, toutes les 4 semaines, il y va aussi le vendredi, et dans ces cas-là il va aussi à la cantine, mais seulement si ça correspond à la semaine C de son père et si c'est son père qui le garde cette semaine-là parce que si c'est sa mère, il mange à la cantine un jour sur deux... ben au moins c'est clair, et si c'est écrit, c'est mieux... 

    parce que les collègues de l'école, s'il y en a, ne savent pas toujours tout pour chaque élève de votre classe d'une part, et que la moindre erreur de notre part est terrible pour le gamin concerné ET pour notre matricule.

    - les créneaux des intervenants et des salles, les créneaux de sortie de certains élèves pendant la classe (un emploi du temps détaillé suffit hein)

    Un exemple de remplacement où tu deviens dingo ?
    Tu arrives devant la classe à 9 h 20, tu tentes d'ouvrir la porte avec une des clés doubles trouvée par le ou la dirlo/dirlette "essaie ça, c'est une des trois", et tu vois adultes dans ton rang d'élèves récupérés dans toutes les classes... euh ?

    L'intervenant ponctuel : "Comment ça, vous ne saviez pas que je venais aujourd'hui, je vous l'ai dit la semaine dernière encore ?"... ah euh d'accord, et vous faites quoi ? (et là, l'interlocuteur voit rouge, et s'il ne tenait pas tant que ça à ses subventions pour son club sportif ou philatéliste ou que sais-je, il partirait sur le champs devant tant de désinvolture et de mauvaise foi de notre part)

    L'AVS : soit tu tombes sur l'AVS effacé(e), (muet ?) qui rentre dans la classe, et dont tu comprends le rôle en le voyant sortir les cahiers du p'tit bonhomme à côté de qui il y a une chaise de grand, 

    soit tu tombes sur l'AVS surinvesti dont c'est le rôle de sa vie, et qui va se présenter (ouf), te dire son rôle (re-ouf), pourquoi il est là pour tel gamin (ah ? Bien, merci de me prévenir), et ensuite t'égrener toutes les compétences de l'élève en question dans tous les domaines, et toutes ses réactions à chaque chose de la vie, et... ben je voudrais aussi m'occuper des 31 autres, là...

    L'éducatrice du Sessad : "aujourd'hui, c'est le jour d'observation en classe, alors je ne sais pas ce que vous avez prévu pour X., mais faites comme si je n'étais pas là, je vais regarder ses réactions à ce que vous faites avec lui..." ok, mais c'est qui X ?

    la psychologue du Sessad "je ne viens qu'un quart d'heure pour observer aussi X. mais ensuite je pars dans telle classe voir Y. et je reviens pour prendre X. une demi-heure en entretien hors classe."

    Bon OK, euh, on a des chaises pour tout le monde ?

    et là s'ajoute le messager de la dirlette/du dirlo (EVS, assistant d'éducation, emploi aidé), plein de bonne volonté, tellement plein de bonne volonté, qu'il est pressé d'accomplir sa tache, et qu'il ne peut pas repérer que ce n'est pas le moment : "je distribue tel papier, ils auraient dû l'avoir hier, du coup, c'est urgent, hein"

    et  d'un coup, tu entends une voix tonner, c'est l'adulte qui bouillonnait au fond du rang "bon, c'est bon, je peux l'emmener ou ?" nan mais emmener qui ? Où ça ? Et z'êtes qui ? Et z'avez l'autorisation de le prendre ?

    c'est "juste" le chauffeur de taxi qui emmène W au CMP, un détail ou presque !

    La complainte du remplaçant désemparé

     

    Et là, je vous dis : rien d'inventé dans mon histoire.

    Donc juste un emploi du temps un peu détaillé... histoire qu'on ne se mette pas à dos tous les collègues parce qu'on a été trop longs en BCD/au gymnase/en salle info (j'en passe). Ou parce qu'on a grillé une réservation de bus pour une classe qui n'est pas sortie, la nôtre...

    - vécu par une collègue quand la titulaire est revenu dans la classe : "haaaaaaaaaannnnnn, t'as pris une feuille blanche pour faire sciences, ce sont les jaunes !!! Je ne vais jamais pouvoir rattraper ça... les élèves vont devoir tout recopier, c'est la cata, tu ne te rends pas compte... on ne prend pas de telles initiatives"

    La complainte du remplaçant désemparé


    ...c'est remonté jusqu'à l'inspection quand même :-(

    Vous tenez absolument à un fonctionnement très précis, ou à préserver telle réserve de matériel pour un usage particulier ...?

    grande nouvelle : vous n'êtes pas à l'abri de la grippe ou de la énième gastro du petit, ou d'un pépin perso autre, qui vous tiendrait loin de votre classe un jour ou deux.
    Notez quelque part (et quelque part de visible) ce qui vous semble incontournable dans votre classe, primordial, important, indépassable,...

    On n'a parfois que quelques secondes, surtout en maternelle, pour visualiser le fonctionnement de la classe, et se lancer. 

    La complainte du remplaçant désemparé

     

     

    je sais qu'on demande aux titulaires des classes un beau cahier/classeur du remplaçant, et que c'est une charge de boulot en plus, et que vous avez déjà beaucoup à faire...

    je dirai juste que si on a déjà ce qui est cité au-dessus, et encore mieux avec des progressions affichées, on peut se débrouiller.

    Si on a le classeur du remplaçant, c'est l'idéal... mais pour en avoir croisé trois ou quatre, finalement, ce n'est pas non plus l'outil le plus merveilleux du monde, parce qu'il est :

    - parfois très bien caché (sans doute avec le cahier d'appel)

    - parfois pas rempli (on peut comprendre, vu la charge de travail,  mais du coup, s'il n'y a rien d'autre ailleurs dans la classe en affichage ou notes diverses, on fait comment ?)

    - parfois super bien rempli de trucs qui ne vont pas les uns avec les autres : des programmations qui se contredisent, une description de fonctionnement de classe qui n'est pas celle de la classe (on prendra le cahier bleu pour faire les maths et le rouge pour le français, et en classe on voit du vert et du jaune, exemple léger, mais ça peut aller plus loin que ça), et même emploi du temps d'il y a 3 ans avec les CP quand je me suis fait inspecter, et que je n'ai pas changé en prenant les CM1 cette année ^^...

     

    Bref, je conçois bien qu'il soit parfois désagréable de revenir dans sa classe après un remplaçant qui n'a pas fait exactement comme vous, ou qui a utilisé tel matériel que vous réserviez à tel projet, ou encore qui s'est planté de cahier entre celui de brouillon, celui du jour et celui de la matière... c'est sans doute déplaisant. Mais c'est évitable au moins jusqu'à un certain degré !

     

    La complainte du remplaçant désemparé

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    28 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires