17 avr. 2016

Vivre au Moyen-Âge

A la recherche (en 2013) d'une production d'écrit liée aux lectures de mes élèves, je me suis basée sur leurs lectures donc (voir article sur la lecture et le Moyen-Age--> clic), et leur travail avec leur prof d'histoire (une prof collège ayant passé le 2CASH, plutôt rare, et volontaire pour prendre des Segpa !!!)
Voici donc des petites cartes pour tirer au sort un métier du Moyen-Age à partir duquel est dirigée une recherche sur le net, puis la production d'écrit qui en découle sur la vie d'une personne de cette époque.

Une première fiche expliquant le travail, avec les liens nécessaires selon les métiers du Moyen-Age :


puis les cartes élèves, à tirer au sort. Les métiers féminins étant plus rares, j'ai choisi d'imprimer plusieurs fois les métiers mixtes : tisserand, paysan, jongleur...



 pour télécharger le document complet, c'est là -->vivre au Moyen-Age

Détail pratique : il faut plier les cartes (recto et verso sont imprimés l'un à côté de l'autre pour mieux s'y retrouver) avant de plastifier (si on veut s'en resservir) ou de coller (si on les donne aux élèves définitivement)

3 commentaires:

  1. Il faut que vous lisiez de toutes urgence :
    « MÉTIERS AU MOYEN-AGE » de SOPHIE CASSAGNES-BROUQUET
    OU a défaut il y a une vidéo sur youtube où l'auteur s'exprime à ce sujet.
    Tous les métiers existaient au féminin (charretiers, tonneliers, etc)
    Vous écrivez "les métiers féminins étant plus rares" est donc faux !
    Les gens travaillaient moins qu'aujourd'hui (puisqu'ils ne travaillaient pas pendant 100 jours)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. où avez-vous lu que j'écrivais qu'il n'existait pas de métiers féminins ? Je dis "les métiers féminins étant plus rares" oui. Les rares textes d'époque ne féminisent pas les noms. Et c'est ce que je relève. D'autre part, pour avoir lu sur le sujet, mais effectivement pas la référence que vous me donnez et dont je vous remercie, dans les métiers de compagnonnage, les femmes n'avaient pas place, et ces métiers sont ceux qu'on retrouve dans mes cartes.
      Quand à travailler moins au Moyen-Âge, oui, c'est très connu, mais je ne vois pas le rapport ? ON sait bien qu'une société catholique vivant au rythme des fêtes patronales a des jours chômés en quantité... mais pas par rapport à aujourd'hui avec nos vacances, c'est bien par rapport aux périodes d'introduction du travail comme mode de vie, au XIXe notamment où tout ça a été supprimé.

      Supprimer
  2. et du même auteur "La Vie des Femmes Au Moyen Age"

    Le film "Les Filles au Moyen Âge" (sorti en 2014) devrait aussi vous éclairer sur le sujet.

    RépondreSupprimer