9 juin 2019

A la découverte de Maths-en-vie

Cette année, comme deux trois articles et un échange sur Beneylu Psst en ont parlé, j'ai testé toute l'année la MHM en maths. Je n'en parlerai pas plus ici, car tout est proposé dans la méthode, et pas mal de collègues ont fait le point en ligne sur leur(s) année(s) MHM.

Je me suis cependant très vite intéressée au dispositif Maths en Vie parce que je suivais déjà son concepteur sur twitter ClasseTICE  Christophe Gilger.

J'ai reçu récemment le classeur Maths en vie pour me faire une idée sur ce que je pouvais mettre en place, envoyé par Generation 5, chez qui j'ai déjà fort adhéré au classeur d'Histoire de ma copinaute Loustics que j'utilise en CM2
J'ai déjà fait en Segpa des "promenades mathématiques" : un tour dans la vie réelle pour photographier des situations mathématiques dans notre environnement. C'est une forme de manipulation qui replace les objectifs mathématiques en contexte, et en Segpa cela aidait grandement les élèves... évidemment, je vous parle d'un temps... pfffiou :
- j'avais mon propre APN
- pas de connexion ni d'ordi même dans ma classe
- pas de vidéo proj'
- ma propre clé USB pour ramener les photos sur le seul pc de la salle des profs qui imprimait parfois (si cartouche, si ça fonctionnait, etc.)
- des photocopies noirs et blancs ensuite d'une impression de mauvaise qualité...
Mais cela valait bien déjà les exercices photocopiés dans les manuels...

Maths en vie fonctionne dans notre environnement numérique plus développé. J'ai de quoi projeter et un ordi connecté en classe, cela reste assez basique mais est suffisant pour les premières manipulations proposées.

Le classeur reçu expose toute la démarche, donne tous les liens pour réussir, et propose même des séries de photos de qualité, qu'on retrouve sur les sites de l'auteur (twitter, insta, etc.)


Avant de donner mon avis sur le produit, notons les points suivants :

- j'ai reçu le classeur mais pas les logiciels vendus avec; de ce fait, je ne parlerais pas de ceux-ci, mais ils sont très bien décrits sur le site de la méthode : CLIC (mais aussi dans le classeur, pas d'inquiétude)
D'ailleurs, il est probable que d'ici un ou deux ans, quand nous serons un peu mieux équipés, l'investissement pour l'école sera fait dans le classeur complet
- j'ai testé 3 séances, pas plus, parce qu'en fin d'année, avec 36 activités qui s'accumulent et des programmes à finir quand même.
- je passe après l'avis très clair de TiLoustics sur le même classeur CLIC



Ce que j'aime :
- la manipulation adaptée aux outils d'aujourd'hui
- et donc, inversement, l'usage d'outils actuels pour manipuler
- la diversité des activités proposées (8 grandes activités possibles : Rallye photos, sorties mathématiques, photos mystères, photos mélangées, lecture de photos, écriture d'énoncés, résolution de problème, jeux, défis, projets), le tout déclinés en 34 séances différentes possibles
- l'adaptabilité des activités à de nombreux niveaux voire tous les cycles (le classeur est proposé de la mater au CM2)
- les explications claires pour les activités (objectifs, mise en place)
- les photos proposées (et proposées aussi gratuitement sur les sites amis)
- la qualité du classeur : les fiches sont en bristol, solide et fin, qui permet donc le plastifiage des photos proposées et une résistance au temps du contenu
- le projet collaboratif associé via Twitter notamment, mais aussi un développement à venir très intéressant à la rentrée 2019 : le réseau social élèves CLIC
- le lien avec la MHM : CLIC


Ce que j'ai testé :
- la lecture de photos et notamment deux activités : prélever des données, et imaginer une question.
Pour la première, on revient à travailler la gestion de donnée, et la résolution de problème. Pour la deuxième, on est sur les problèmes, et la coopération entre élèves : les problèmes ou exercices créés ont rejoint par période courte la boite à énigmes MHM dans la classe (CLIC pour savoir de quoi je parle) : techniquement, pas compliqué : une impression noir et blanc de la photo en format adéquat (noir et blanc pour coût moindre), l'élève tape ou écrit sa question, on plastifie et hop...
- photos mélangées : activités sur les entiers et décimaux, très important en CM2. En petit atelier (8 élèves, oui je sais... 8 en petit atelier mais forcément avec 30 élèves...) de remédiation (car j'ai eu le classeur alors qu'on avait déjà attaqué les décimaux depuis de nombreuses semaines). Mais en début d'apprentissage, cela me parait idéal : on trie les photos entre nombres entiers et nombres décimaux, avec justification
- en cours : l'écriture d'énoncés, activité sur la proportionnalité.
(à suivre donc)

Ce que j'ai moins aimé ?
- trop de propositions pour choisir (eh oui... avec des grands, on peut tout faire, et tout adapter... mais le temps manque)
- chez nous, c'est compliqué de faire des sorties, obligation d'informer la circo en amont, donc on ne peut pas se dire "tiens il fait beau, aujourd'hui on sort faire une promenade mathématique", parce qu'on a aussi toutes les saisons dans la journée. Comment ça, c'est pas lié à la méthode ?
Pas directement, mais de fait, entre le matériel à rassembler avant (demander des APN quand même, parce que pas de tablettes, et pas de smartphones), et la météo, on a fait 0 photos nous-mêmes.
Donc, cela demande un minimum d'organisation, à prévoir en amont, dès cette année je pense.
- les logiciels ont l'air vraiment intéressants, cf lien donné plus haut, à découvrir lorsqu'on investira, mais du coup, l'exploitation des photos n'est pas testée ;-)
- et encore le manque de temps... parce qu'il me semble que c'est à caler aussi avec quelques notions sur la photos. J'ai déjà fait une séquence sur la photo, je sais que c'est faisable, mais ça + les sorties + l'exploitation... c'est soit un projet global annuel, soit on se contente des photos fournies (très chouettes, et en nombre, entre le classeur et les sites), mais on perd un peu de la motivation de base.

Pour une possible séquence photo, voilà ce que j'ai en réserve sur ce blog ;-) : CLIC

En conclusion, on le voit, mon négatif n'en est pas vraiment; se plaindre que c'est très sympa, mais qu'on manque de temps, ce n'est pas vraiment une critique négative de la méthode... ;-)

Je recommande vivement Maths-en-Vie qui donne une approche réaliste aux objectifs mathématiques parfois très abstraits pour les élèves. Même en énonçant l'objectif et l'usage des notions abordées, on n'arrive pas à ce lien fort avec la réalité et le terrain.

Mention spéciale à l'accessibilité de l'un des auteurs, Christophe Gilger, sur les réseaux sociaux; c'est un vrai +






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire