Accéder au contenu principal

Test d'outils nouveaux

 Tests d'outils reçus

Le mois dernier, j'ai reçu un colis surprise de la part de deux copinautes cybercollègues et leur maison d'édition, Alicecycle3 et maikresse72, puis dans la foulée une proposition pour tester des nouveautés d'une autre maison d'édition.

J'ai pris mon temps pour feuilleter, creuser et prendre du recul, et même faire tester certaines activités (fils de prof = cobaye et manutentionnaire gratuit) par mon 9 ans. Pour le sourire au passage, au sujet des fdp, voir parents-profs le mag (fin de l'aparté)

Ce qui suit est donc mon avis sur les fichiers reçus et n'engage que moi.
Je mets des liens éditeurs et autre pour feuilleter et vous faire une idée, mais ce n'est pas pour pousser à l'achat.

Je réfléchis en fonction du type d'élèves que je connais, des classes que j'ai ou ai eu, des publics des écoles où j'ai travaillé.

Autre point, je suis ravie d'avoir reçu du français, car c'est mon gros chantier actuel. J'ai un oeil plus averti sur les maths qui ont été mon chantier des 2/3 dernières années. Contente aussi d'avoir reçu du CM1... j'ai toujours des CM2 et parfois des CM1, donc je maitrise moins ce niveau.

Enfin, mon avis prend toujours en compte ma spécificité de prof spé; j'ai travaillé 14 ans en Segpa, je suis spécialisée, j'ai été maitre E aussi, et j'accueille des ULIS en classe. Mon regard est forcément imprégné de cette expérience et de ces compétences.

En bref ? Mon avis ne fera pas forcément le vôtre ;-) 

Mes cahiers de français - Grammaire et Conjugaison Alice Brandicourt et Aurélie Moriceau, éditions MDI

Lien éditeur : CLIC

Existe pour les CM2.


Les points très positifs:

- j'apprécie beaucoup la police utilisée, très accessible.

- la mise en page espacée

- les pages "français en action" qui replace la notion dans le réel, et la vie des enfants pour aller plusloin dans le réinvestissement de la notion (textes, enrichissement, transposition...)

- les exercices exigeants et structurants qu'on aime dans d'autres méthodes (transposition...)

- les exercices ludiques façons 1,2,3 Parcours de la langue des mêmes auteurs en fin de chaque notion (labyrinthe, mot croisé, coloriage magique...)

- le niveau exigeant mais accessible (ce qui l'était un peu moins dans le 1,2,3 parcours pour mes élèves). Et on continue d'écrire un minimum dans chaque exercice proposé.

- les trois niveaux d'exercices, qui permettent de planifier différemment selon les élèves et bien entendu d'inclure le travail dans ces fichiers dans le plan de travail de la semaine ou de la quinzaine.


- les 5 grands bilans par domaine (nature, fonction, la phrase et le verbe, temps simples, temps composés) qu'on peut très bien donner en autonomie pendant qu'on revoie des notions avec d'autres élèves.

- le thème abordé tout au long du fichier (la biodiversité) et repris dans un "cahier nature" dans les dernières pages. C'est lié à beaucoup de notions des programmes, aux questionnements des élèves, et à beaucoup de projets de classe voire projets d'école

Les petits moins (à mon goût)

- je ne suis pas fan des illustrations et ça, c'est vraiment personnel. En fait, ça me rappelle le trait des dessins de mon enfance (70'), c'est juste pour ça, donc pas vraiment négatif, car j'ai des collègues que ça interpelle plutôt dans l'autre sens, comme une madeleine de Proust ^^

- la différenciation peut être un peu compliquée, malgré les trois niveaux d'exercices. Je pense à deux groupes de 3 élèves de la classe et je m'explique. J'ai trois élèves qui resteraient au niveau 1 mais auraient justement besoin du contenu des autres niveaux... ils ne peuvent pas faire ce travail en autonomie, donc je mets tous les autres en autonomie, et je les accompagne... c'est à réfléchir donc.
Pour mon autre groupe de 3, ils sont très en avance, vraiment. Du coup, le niveau de difficulté 3 leur demandera quelques minutes et il faudra ajouter du travail sur la notion dans le plan de travail, donc pas prendre comme suffisant en soi,  ou alors ne pas investir pour eux dans le cahier ^^
C'est donc à réfléchir dans son organisation.
Voilà, des nuances qui concernent ma classe, et pas forcément toute classe.

- malgré un prix tout petit au vu du contenu (5,50 euros) et de la centaine de pages de travail proposée, ça reste inabordable pour certains budgets de classe si on l'ajoute aux fichiers qui font tous envie actuellement (j'ai déjà mes fichiers MHM à commander, mais aussi des fichiers fluences, et ça dépasse déjà mon budget, donc choix cornélien). Convaincue par le 1, 2, 3 Parcours d'études de la langue, que j'avais testé, je l'ai ensuite acheté avec mon budget classe, car il est réutilisable plusieurs années, malgré le coût de départ. Mais là, pas sûre

Conclusion :

je suis convaincue, car le contenu est de qualité, bien présenté, original et conséquent (ce n'est pas un fichier qui reprend des exercices déjà vus, ou copiés d'un manuel existant). MDI fait partie des maisons de qualité pour moi, j'ai des outils de chez eux dans ma classe, et j'y tiens beaucoup (le Coin lecture par exemple est un must have).

J'aime le tri par notion, impeccable pour approfondir selon la méthode avec laquelle on travaille par ailleurs, et le fait qu'on aborde la notion en donnant ses usages aussi.

Je pense qu'on peut aussi les proposer aux parents qui cherchent des activités de révision, ou si on nous demande pendant un distanciel.

Est-ce que j'achèterai ? Si je pouvais... notre budget a été divisé par deux avec la nouvelle municipalité, et ne risque pas de remonter cette année nous a-t-on dit. On est déjà à court de fournitures, alors investir dans des fichiers... s'il y avait en plus ortho et voca, le choix serait vite fait.


Mes cahiers de maths - Nombres et calculs, Loïc Cormenier et Geoffrey Hugues, éditions MDI

Lien éditeur : CLIC



Existe pour les CM2

Les points très positifs:

- le matériel utilisable en numération et calcul est présenté en photo, excellente idée ! 

- les situations proposées me rappelle beaucoup le Nouvel Objectif Calcul, que j'utilisais beaucoup en début de carrière (en segpa), et c'est donc pour moi un point fort, car ce manuel était vraiment intelligent
- la police est très chouette pour l'écriture des chiffres : claire, nette, et sans confusion possible.
Les exercices alternent scripte et cursive selon l'usage, et c'est bien vu aussi.

- les thèmes de livrets sont ceux de ma classe, donc j'adore, forcément : les sorciers en CM1 et l'espace et les sciences en CM2... cela aurait été idéal cette année !

- les maths dans la vie, bien vu, et tout à fait dans ce qui fonctionne avec les élèves (j'utilise beaucoup le site maths-en-vie par exemple, dont j'ai reçu le classeur d'activités que j'aime énormément !).

- les situations diversifiées pour les fractions, bien vu aussi !

- les énigmes très sympas


Les petits moins (à mon goût)

- le tableau de numération avec "partie entière / partie décimale" écrit en haut ce que j'évite au maximum depuis des discussion avec les collègues profs de maths en collège.

- la mise en page plus chargée que dans les cahiers de français, donc pas forcément lisible pour mes dys, fatiguant pour les TSA et TDAH, etc. Certains fonds de page spéciale sont très foncés et risquent aussi de poser souci pour la lecture.

- même limite pour la différenciation

Conclusion

les maths ne sont pas mon chantier prioritaire, car j'utilise la MHM pour la 3e année, et Maths en Vie pour compléter ainsi que des ateliers autonomes et des ceintures.

Mais ce cahier est vraiment bien fait si on cherche un fichier élève de complément.

Toutefois, je trouve le niveau CM1 un peu difficile pour notre public (milieux sociaux très mixtes chez nous). Mes CM1 actuels suivraient bien, mais ce sont 4 très bons CM1 qu'on a mis en urgence dans ma classe le 31 août suite à beaucoup d'inscriptions dans les classes de CE2... du coup, on n'a pas fait une répartition autre que sur le niveau, en prenant 4 qui s'adapteraient.
Pour connaitre aussi les autres CM1 de l'école, une moitié d'entre eux seraient en difficulté sur ce qui est proposé, cela ne serait chez nous que des activités complémentaires donc ou alors en se contentant du premier niveau d'exercice ce qui serait dommage justement.


Ma pochette de français - Hachette

Toujours parce que le français est mon gros chantier, quand Hachette m'a proposé de tester des nouveautés, j'ai demandé du français.
J'ai reçu ces pochettes pour le niveau CM1 et le niveau CM2, je vais donc parler des deux en même temps.

Lien éditeur : CLIC



Dans chaque pochette, on trouve une douzaine de livrets agrafés.


Les points positifs

- les exemples et les consignes sont adaptés à tous, donc l'autonomie est possible
- les activités sont courtes, donc possibles en autonomie ou en aide aux devoirs par exemple, ou en révision
- les consignes sont présentées avec un code couleur qui est génial pour les élèves en difficulté, et pour un repérage rapide par tous : verbe d'action en bleu, reste de la consigne en vert, puces et numéros en rouge, et ces couleurs ne sont pas réutilisées dans l'exercice pour autre chose.
- les livrets sont agrafés, la pochette est cartonnée. Pour bosser avec les livrets MHM, je sais que ça tient l'année chez la plupart des élèves. Au pire, on peut mettre de côté la pochette cartonnée, et donner une pochette refermable en plastique A5 pour les ranger (voir ci-dessous), c'est ce que je fais pour mes livrets MHM

- à l'intérieur de la pochette, on trouve la liste des livrets, et cette liste est à cocher. Je vois plusieurs utilités à cette liste à cocher en plus du sommaire basique : on peut soit cocher ce qu'on a déjà fait, soit cocher ce qui est donné à corriger à l'enseignant au crayon qu'on efface ensuite, soit, façon MHM, coché quand le livret est fini et tout bon et à archiver.

Les petits moins :

- il y a peu d'écrit à faire de la part de l'élève, en français, ça me gêne. Car on les fait de moins en moins écrire, et si on enlève aussi l'écrit dans les exercices d'application...
- les exercices sont classiques, donc adaptés à ceux qui cherchent ça, justement, par exemple à la place d'un manuel très classique ? Mais en complément d'un travail déjà fait, c'est redondant.
- les pages sont un peu chargées, sans doute pour un gain de place et un coût moindre à l'édition, mais du coup, ce n'est pas forcément adaptés aux élèves dys par exemple
- il n'y a pas de place pour corriger, c'est donc du one shot, qu'on donne aux élèves et corrigent en tant qu'enseignant, sauf que certaines corrections ont besoin de plus que cela, de retour, d'essais...
- pas de place dans les marges pour valider, par l'élève ou l'enseignant peu importe
- pas de couverture des livrets, ce qui ne serait pas grave si l'intitulé de chaque livret n'était pas écrit en haut de la première page puis suivi de pleins d'exercices déjà, donc peu repérable quand on demande aux élèves de sortir tel livret... (du vécu avec ceux MHM qui eux ont une UNE, alors sans une...)
- le mot lexique utilisé à la place de vocabulaire selon ce qu'on m'a demandé ici, suite à des formations, basées sur le travail de Jacqueline Picoche (cf Eduscol ici : CLIC).Détail, mais qui du coup me gêne à l'usage.

Conclusion :

les pochettes abordent tous les domaines pour 7,95 euros. Le principe est connu désormais car lancé avec la MHM puis la MHF. On sait que c'est pratique en classe, et facile d'utilisation.
S'il fallait que j'investisse pour la classe, et en avait les moyens, je les trouverai utiles mais cela me demanderait de créer un outil pour mes dys par ailleurs, donc du travail encore ,à moins de photocopier en plus grand, hélas cela n'aère pas la présentation.
Très bon point pour le système de couleur qui lui rend service aux dys.

Dans mon fonctionnement actuel, cela viendrait en renfort dans le plan de travail et en complément des méthodes utilisées, mais les exercices n'ont pas l'originalité trouvée dans ceux du cahier de l'élève MDI (plus haut), du coup l'intérêt est moindre et la motivation en autonomie aussi. C'est sans doute un outil à prendre en "principal", et là, ça ne rentre donc pas dans ma façon de m'organiser en classe.

Toutes ces raisons font qu'il vaut mieux se faire son idée soi-même. C'est un très bon outil, à voir s'il s'adapte à vos pratiques.

Je ne creuse pas plus, car décemment le budget à venir ne me permettra pas leur achat, de toutes façons, et le type d'exercices n'est pas celui que je cherche.


Mission Scratch Junior CM1 - Istra

mon complément de service se charge du codage et de la programmation avec les élèves. Pour autant, c'est un sujet qui m'intéresse, et lorsqu'on m'a proposé ce fichier élève dans les nouveautés Hachette/Istra, j'ai sauté sur l'occasion. Istra est une maison que j'aime bien, et j'utilise toujours des manuels de lecture qui date d'il y a 20 ans "multilectures" ;-)

Lien éditeur : CLIC




Les points positifs :
- idéal si on n'y connait rien, ou si on ne sait pas comment préparer ses séquences de programmation
- simple dans sa présentation et son utilisation, adapté à tous les élèves
- des scénarios tout faits, à suivre, détaillés étape par étape
-des doubles pages claires et colorées qui permettent bien à l'élève de choisir les éléments demandés dans la base du logiciel
- des exercices à compléter, et notamment pour réécrire le programme en codage, une fois tout le scénario fini
- les scénarios les plus ambitieux utilisent les "conditions"...
- un mémo des instructions, en couleur et illustré, est présent sur la 3e de couverture: il est clair, utile et en papier glacé, comprendre qu'en fin d'année, on peut les couper pour les conserver côté élève ou enseignant ^^

pour se faire une idée, on a aussi les défis de Tablettes et pirouettes dans le même genre

Les petits moins :
- toutes les consignes commencent par "sur ta tablette"... comment dire ? Dans mon école, pas de tablettes. Et dans ma circo actuelle, pas une école n'a un jeu de tablettes de + de 7/8 tablettes (et je ne suis pas certaine que ça dépasse une école en tout lol) encore moins une classe mobile de tablettes pour 30 élèves pour au moins 15 donc.
Ici on utilise la salle informatique, oui oui, la vieille salle informatique... et on met donc nos 30 élèves sur 12 pc qui fonctionne à peu près.
En tous cas, on utilise Scratch Junior pour pc, et non la version d'origine sur tablette, ce qui signifie reprendre chaque fois la consigne donnée, même si c'est un détail, sur 30 élèves ça suffit à en prendre 2/3 à chaque fois. Jusqu'au jour où certains réexpliqueront pour nous aux élèves qui continuent de poser la question
Le vocabulaire est donc aussi utilisé en fonction d'une utilisation tablette et non pc : "appuyer sur" apr exemple, qui ne peut s'appliquer à la souris contrairement aux autres consignes.

Dans le scénario 11, l'accent est mis sur "démarrer au toucher du doigt", scénario impossible sur pc.

- sur certains points des scénarios, ce n'est pas si explicites. Par exemple, il faut trouver un ballon dans un des scénarios, et il est dans les faits rangé avec tous les autres personnages, et il faut donc descendre la base de données de personnages pour finir par tomber dessus.
Pour des élèves habitués aux jeux vidéos et qui vont chercher des zones spécifiques genre "accessoires", si le professeur n'anticipe pas les demandes liés aux programmes proposés, ça peut vite coincer
- à la maison, on a une vieille tablette de + de 7 ans, même si c'est un modèle de gamme moyenne chez un constructeur sûr, et qu'on a retiré plein d'appli, avant de tester, Scratch bugue souvent, et on perd le programme en cours. Je le signale juste car les programmes proposés demandent un certain nombre d'étapes, et ça peut être vite frustrant pour les élèves sur certaines tablettes un peu légères.
Le défaut ne vient donc pas du fichier élève, mais comme il est très complet, attention à bien gérer si tablette.

J'ai détaillé ces moins, mais ils sont vraiment peu graves.

Conclusion :
un bon outil pour être plus serein dans les séquences de codage.

Une discussion avec mon collègue qui complète mon temps et gère la classe m'indique que l'essentiel est présent dedans.

Mon fils de 9 ans est en CM2, je l'ai laissé avec le fichier entre les mains, et notre vieille tablette, en trois heures de temps, il a monté trois scénarios en tâtonnant au début et perdant du temps. Donc ils sont aussi faisable en autonomie.
Cela signifie qu'on peut mettre notre classe en salle info avec ces scénarios. Certes on court d'un groupe à l'autre, mais les enfants ne seront pas franchement bloqués après une ou deux séances.

Donc un fichier utile, et qui existe dès le CP, de quoi se rassurer en tant qu'enseignant si la programmation n'est pas notre enseignement préféré !




Commentaires

  1. Merci pour cet article et ton point de vue. Je partage tout à fait ce que tu écris. Les cahiers de ce type permettent d'éviter les préparations de polycop en tous genres mais demandent une adaptation dans la pratique et le positionnement de l'enseignant concernant une différenciation plus importante. Pour des élèves à besoins, dans un sens ou dans l'autre. N'oublions pas les zebrions aussi. On sait très bien que pour eux, c'est vite fini... Combiné avec le fichier 1,2,3 parcours, ça peut les occuper davantage ��. Et puis sinon, s'ils ont fait et compris, on peut aussi leur proposer des activités autres encore plus riches. Pour ceux qui galèrent, on les accompagne, on fait un tutorat, selon ses habitudes. C'est pas à toi que je vais l'apprendre. �� (toi, lecteur de ce blog et de mon commentaire, tu comprendras aussi le positionnement choisi dans ce cahier, qui convient au plus grand nombre mais demande, nécessairement, une adaptation à l'échelle des particularités de nos classes)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui on est bien d'accord. Je me suis peut-être mal expliquée, en tous cas, ce que je souligne, c'est que c'est à prendre en main et réfléchir (ce qui est notre boulot donc ^^). L'intérêt de mon double niveau actuel, c'est que lorsque je différencie, une partie est déjà faite, en proposant du CM2 à certains CM1 et inversement, et en allant piocher donc seulement sur deux autres niveaux pour compléter, et faire quelques adaptations.
      Dans le choix d'un livret par élève, on se doit de prendre en compte l'usage qu'on fera pour chacun, et donc peut-être commander un peu de CE2 pour certains, pour mieux adapter, et peut-être pas acheter le CM2 pour mes 3 asticots actuels qui ont mangé la moitié du programme de 6e.
      En tous cas, le point est que même si livré clé en main et bien fichu car complet et riche, ça n'épargne pas la réflexion sur comment amener certaines choses à certains élèves.

      P.S. : j'ai trouvé, pour les illustrations, ça me rappelle le trait des illustrations d'un de mes premiers livres de grammaire quand j'avais 7/8 ans et ça m'ennuyait beaucoup à l'époque la grammaire. D'où le côté qui ne me plait pas à moi ,mais j'ai montré à des collègues/nièces qui aiment beaucoup.

      Supprimer
    2. Oooh les pipelettes !
      Merci Sage pour cet article c'est super d'avoir un avis objectif et complet sur ce cahier. C'est vrai que ce n'est pas simple de faire des choix d'achats pédagogiques ! Pour ma part j'utiliserai les cahiers en base commune et le fichier photocopiable pour différencier. Je pense que j'en reparlerai !
      Bisous à ton J, espérons qu'il ne soit pas traumatisé !

      Supprimer
    3. Vu qu'il est dans les trois qui ont déjà mangé le programme de 6e, il n'a pas testé les cahiers CM1, son avis aurait été hors sol pour le coup. J'ai fait partir mes CM1 avec des exercices du cahier en confinement...
      Le J. a testé Scratch, et il a fallu le décrocher de la tablette. Et il a testé les pochettes, mais là, il a vite lâché prise ^^

      Je lirai attentivement tes idées d'organisation

      Supprimer
  2. Bonjour

    Dans les pochettes de français il y a t'il les corrigés ?

    Merci

    RépondreSupprimer
  3. Non, mais il y a des guides du maitres à acheter qui accompagnent les pochettes, cf site de l'éditeur

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Mission Alpha et Mission X- départ pour l'ISS

 - Mise à jour au 5 mai 2021 : dans la partie Incroyable histoire, la contribution d'Agnès M.  avec un pdf du tapuscrit sur Hubert Reeves avec une couverture et en Open dyslexic Le 20 avril prochain, Thomas Pesquet va rejoindre à nouveau l'ISS pour une nouvelle mission, la mission Alpha. Agence spatiale européenne (ESA) propose un programme pour les élèves de 8 à 12 ans via son bureau de ressources ESERO, la Mission X. Je pensais avoir raté le coche, mais les inscriptions sont encore possibles, précipitez-vous : CLIC je vous laisse découvrir tout ce que cela comprend ! ;-)  Cette page synthétisera les docs préparés et les ressources dénichées. Pour suivre les mises à jour c'est là : CLIC  ou là : CLIC Le dossier avec les docs en téléchargement est là : CLIC 1. Docs créés --> J'ai fait ces récaps de vocabulaire la semaine dernière pour aider les élèves avec les écrits mais aussi pour faire des recherches pendant la Semaine de la Presse projet sur lequel nous travaill

Ateliers de numération PS-MS

Des petits ateliers de pose de bouchons (petite taille : bouteilles d'eau, etc.) pour faire des collections de 1 à 5 selon le nombre demandé. Ce nombre est en doigts, en chiffres, ou en constellation. A télécharger dans le dossier ateliers autonomes : CLIC Il y a plusieurs niveaux de difficulté (dans l'ordre de la comptine, dans le désordre jusqu'à 3, dans le désordre jusqu'à 5 ou 6) et un aperçu : Les chiffres sont écrits en police Andika Basic pour la clarté, les doigts proviennent du site  publicdomainvectors.org   et les constellations de l'académie de Grenoble .

H.P. : le choixpeau et les maisons

Comme beaucoup d'autres classes, la mienne aura Harry Potter pour thème cette année, et la première chose qui m'a turlupinée, c'est bien l'histoire du choipeau et du choix des maisons. Trois problèmes à régler : - dispatcher les élèves en fonction de leurs tempéraments et qualités - valoriser chaque maison - ne pas créer de sentiment d'inégalité Ma solution ? (personne ne dit qu'elle est idéale, c'est juste la mienne pour cette rentrée ^^) Eh bien, ce n'est pas de fabriquer un choipeau... déjà, j'ai les baguettes en cours, donc euh... pour les bricolages on verra plus tard. Ma solution donc : Un test de personnalité à donner le premier jour, qui sert aussi de test de lecture oralisée au passage si on le fait en groupe ou demi-classe. Je ramasse ensuite, et je vérifie le soir... les élèves  sauront qu'il n'y a pas de triche en recomptant leurs réponses le lendemain si nécessaire. Vu la teneur des réponses proposées, et vu la