25 août 2020

La Coupe des Maisons (classe Harry Potter)

 A priori, je n'avais pas expliqué mon fonctionnement avec les points, il y a 2 ans, quand je me suis lancée dans Harry Potter, entre deux autres thèmes.

Une fois les élèves répartis dans les maisons (CLIC pour le test du choipeau), chaque maison part pour se confronter aux autres en vue de gagner la Coupe des Maisons.

Il s'agit dans ma classe, essentiellement de coopérer au sein de sa maison, afin de remporter des points : je n'aime pas trop la compétition pure, et je ne mets les élèves en duel, par exemple, ou en compétition, que sur des choses dont j'ai exigées qu'elles soient connues et sues (type les tables, certains verbes, etc.). Chacun a donc normalement ses chances si le boulot est fait au moins en classe.


Les points sont donc donnés souvent sur les rituels, les rallyes, les moments de grâce où un élève a une réponse assez inaccessible ou dont la connaissance n'est pas généralisée, mais également quand une action remarquable a été faite dans la classe. En général, un petit mot personnalisé suit, pour l'élève (CLIC).

Je distribue beaucoup de points pour le travail scolaire (cf le rallye MHM, où les élèves remportent pour leur maison le nombre de points de la manche du rallye), donc 10 à 40 ou 50 points et pour les rituels (exemple l'excellent rituel de géographie de Mélimélune), je fais un décompte selon les indices donnés depuis 10 points au départ. Mais il arrive que cela soit 1 ou 2 points, un peu au hasard d'après les élèves, mais plutôt pour féliciter tel ou tel élève d'un comportement ou d'une réponse. Cela ne change pas la donne si sa maison récolte des 10 ou 30 points souvent, mais chaque enfant peut être valorisé et a apporté sa pierre à sa maison.

Donc, j'ai prévu un simple petit pot de bébé (vide et nettoyé ^^)par maison et un pour moi : je représente le côté obscur, soit les Détraqueurs (Dementors) et les Mangemorts (pas directement Qui Vous Savez, j'ai encore des limites ^^). Si les élèves n'ont pas gagné les points, il arrive que la maitresse les récupère en points noirs, le but étant que la maitresse ne dépasse jamais les maisons des élèves (qui sont 7 ou 8 par maison quand même !).
















Dans ce petit pot de bébé, je verse le nombre de points sur forme de perles en plastique colorées et transparentes (dites "en verre craquelé" sur les sites d'achat) et qui ressemblent à ça mais en 6 mm de diamètre :




J'ai déniché chaque fois les 100 pour moins de 2 euros, ou les 200/300 pour moins de 5 euros. Pour moi, j'ai des granulés de plastique noir, récupéré dans une usine pétrochimique... l'effet mat et brut est encore pire !

Et cela me suffit pour une période. 
Je remets les compteurs à zéro à chaque période, afin que chaque maison ait sa chance.

Une seule fois, les serdaigles ont marqué plus de 175 points, et j'avais 150 perles pour la période... on a remis à zéro, noté "150" sur un papier, et j'avais à nouveau assez de perles à dispo. 
Mais au cas où, cette année, je note aussi les points sur un petit affichage, plastifié donc effaçable :


Les 4 compteurs tiennent sur une page A4 et donc prennent peut de place dans la classe (on n'a jamais assez de place pour les affichages !).

A télécharger là, si intéressés : CLIC


Mes 4 petits pots de bébé rentrent parfaitement dans une boite à thé en bois noir, à 4 cases, que j'avais dans un coin, au cas où... donc l'ouverture de la boite est toujours un moment un peu magique. En tous cas, elle n'a nécessité aucune retouche et fait son petit effet ! Les perles dans les pots transparents, prennent la lumière, donc c'est toujours intriguant et joli... des détails, certes, mais ça ajoute à la magie du comptage !

Qui dit coupe, dit gagnant, et cadeaux !

Alors je triche un peu. Comme dit plus haut, je n'aime pas la compétition en classe, et j'enseigne bien plus la coopération.



Donc on ne perd pas de points (au pire, on n'en gagne pas, alors qu'en coopérant, on aurait fait grimper sa maison et pas soi-même).
Donc on gagne surtout en collectif, ou surtout, en ne jouant pas individuel au mauvais moment. Je me souviens d'une maison Serpentard qui avait une bonne partie des bons élèves de la classe... et qui n'a jamais décollé de la 4e place, faute de coopération, et parce que la plupart des élèves refusaient de travailler avec les autres, ou ne les trouvaient pas assez bien, ou encore comptaient sur le fait que les autres bosseraient pour eux... les mêmes jouaient aux grands CM2 pré-ados, et ne récupéraient pas de points individuels non plus 'pfff, ça m'intéresse pas" ;-) 

Pour que chacun ait sa chance, je l'ai dit, on repart à zéro à chaque période, et je donne des points à tous les élèves sur des choses bien faites, bien dites, de jolies progressions, etc. Donc même un élève en difficulté a toutes les chances de participer à l'évolution de sa maison.

Donc chaque maison reçoit un petit cadeau... en période 1, c'est le gagnant, en période 2, le gagnant si la maison est différente, ou bien le 2e; etc. (Mais le 1er a un privilège en plus ou une "bidouille" en plus).
Et bien entendu, les 4 maisons auront toutes le même petit cadeau sur le cours de l'année, mais la maison gagnante aura une coupe ou un "truc" en plus. Notamment son nom sur les affichages.

Parmi les cadeaux, j'offre souvent un crayon (utile !!) et une paire de lunettes de Harry Potter (plus drôle). Voici ce que j'ai déniché mais c'est trouvable ailleurs :





Pour la coupe, j'avais fait un diplôme nominatif (que je vais remanier et publier cette année), et trouvé des stylos en forme de plume chez Act**n le magasin des bidouilles des PE ;-) 

Pour l'instant, je n'ai pas d'idées pour la fin de l'année, mais on a le temps, non ?
Et peut-être une mini coupe pour que chacun en ait une chez lui ? quelque chose dans ce style là :
                                         


Aucun commentaire:

Publier un commentaire