2 févr. 2019

Cette année, en Histoire...

J'adore l'Histoire, et j'essaie de transmettre son importance sinon son amour aux élèves.
Je n'ai pas fait d'études dans ce domaine, sauf à la marge quand certains champs recoupaient ceux de mes disciplines étudiées.

Mais je coinçais, j'achoppais sur un fonctionnement motivant en classe pour mes CM2... parce qu'on a le droit de ne pas aimer, on a le droit de ne pas trouver ça utile, surtout à 10 ans, on a le droit de ne pas comprendre certains enjeux, certaines notions...

Et côté construction de mes séquences, j'ai tâtonné depuis deux ans.

J'ai investi dans un premier temps dans L'Histoire par l'art, de Madame Picot, pour trois raisons  :
- j'ai toute confiance dans les démarches de l'auteur car j'utilisais ses méthodes en français
- cela permettait de renforcer le lien que je faisais déjà entre Histoire et Histoire de l'Art
- j'avais un appui documentaire intéressant


mon exemplaire, quasi neuf, sera bientôt en vente, d'occasion sur le blog et la page FB du blog

J'ai laissé tomber très vite et suis revenue le temps de me retourner aux séances très bien faites d'Alice  Mamaitressedecm1 que j'utilise souvent en complément de mon travail avec d'autres méthodes.
J'ai laissé tomber pour ces raisons :
- les posters HDA sont du A3, et si on ne trouve pas l'oeuvre à projeter pour les élèves, c'est peu visible, lisible, compréhensible...
- la partie enseignant est riche, celle élève aussi, et même un peu trop. L'horaire d'histoire est d'environ 45 minutes par semaine, et c'est impossible de couper dans les séances proposées dans cette méthode sinon ça rend les choses incompréhensibles... et du coup, les séances sont longues, lourdes, et on ne peut aller au bout
- c'est très difficilement adaptable à un boulot autrement qu'en groupe classe (même souci avec la grammaire Picot que j'aime beaucoup mais que j'ai laissé tomber)... autant dire que ceux qui veulent décrocher décrochent et qu'on bosse toujours avec les 4/5 mêmes élèves : ceux qui aiment l'histoire et ceux qui sont assez scolaires pour accrocher à n'importe quelle activité. Sur 28 ? C'est trop peu.
- certains grands principes essentiels me semblaient peu abordés, la place pour la discussion peu présente...
Bref, je n'ai pas réussi à me l'approprier correctement.

Convaincue par "Comprendre l'Histoire" de chez Retz, et ayant eu la possibilité de tester "Explorer l'histoire" de chez Génération 5, je vais vous exposer maintenant comment je fonctionne, et l'intérêt de ces deux méthodes/manuels.





Notons tout de suite le seul défaut des deux : le Cd-Rom ou DVD avec les docs  : un téléchargement protégé en ligne serait quand même plus adapté au matériel informatique dont on dispose, même si j'imagine que certaines écoles n'ont pas de connexion pour ça, on n'a pas forcément non plus de lecteur. En bref, j'ai dû acheter un lecteur externe pour avoir accès à ces docs...

 un petit lecteur dans ce genre-là, pas trop cher, mais de ma poche. Bon, ça fait un an, et il tient le choc...


Mon fonctionnement en Histoire :

1. Les docs papiers (textes à lires, iconographie, etc.) sont donnés à tous les élèves qui lisent tous les docs ou les observent attentivement. Ce temps prend environ 5 à 10 minutes selon les élèves.

2. Pendant que les trois quarts de la classe est sur son plan de travail (utilisation de centres, activités données, et priorité à certaines tâches) et donc souvent dans les centres autorisés selon les plans de travail (cf vidéos sur la chaine youtube pour certains centre), un groupe de 7/8 élèves est en regroupement avec moi pendant 15/20 minutes.
Ces élèves vont analyser les documents avec moi. C'est un travail difficile, qui sera approfondi au collège et au lycée, mais qui pour l'instant en est à ses balbutiements. Certains élèves sont déjà des experts, les autres peinent, mais c'est une question de maturité intellectuelle plus que d'investissement.
Je les accompagne avec toujours les mêmes trois questions de base :
- de quoi parle le document ?
- que nous apprend le document ?
- que peut-on en déduire sur le contexte de l'époque ?
Questions qu'on réexplique chaque fois, et qu'on explicite dans le cadre de la notion abordée, bien entendu.

3. les 3 dernières minutes sont consacrées à une synthèse, et le choix de "qui dit quoi". On sonne la fin du temps pour que le reste de la classe se prépare et s'installe.

4. les élèves présentent au reste de la classe ce qu'ils ont appris, en fonction des documents. Certains retiennent encore les détails colorés, choquants, amusants, d'autres font preuve d'un vrai esprit de synthèse.

5. on synthétise tous ensemble en faisant la trace écrite. En début d'année, je la prends telle que dans les méthodes citées, car elles y sont impeccables, et nous n'avons pas le temps de faire toutes les étapes. Quand les élèves gagnent en analyse, on a le temps d'écrire la trace écrite ensemble, puis de la copier.


Intérêt de "Comprendre l'Histoire"




1. le choix des documents, très riche, d'époque le plus souvent.
2. les traces écrites synthétiques
3. le questionnement sur les grands principes et les grandes questions d'actualité d'époque
4. le niveau de réflexion proposé assez ambitieux
5. le choix des documents d'Histoire de l'Art qui recoupe presque parfaitement ma progression en dictées d'histoire, et mon choix de vidéos pour mon rituel d'histoire de l'art hebdomadaire.

Inconvénient : si certains élèves, groupes classes ou groupes d'élèves sont encore peu matures, et en difficulté, cela reste parfois difficile d'accès, ou même un peu aride sur certains thèmes assez abstraits. Du coup, relancer derrière la trace écrite revient à leur coller toute faite et parfois au-delà de leur compréhension.


Intérêt de "Explorer l'Histoire"



1. c'est une oeuvre de Loustics : faite et conçue par quelqu'un du terrain, qui a eu des cycles 3, et qui s'est toujours battue pour trouver les meilleures solutions pédagogique. Ceci n'est pas de la flagornerie... j'ai commencé à bloguer quasi en même temps que Loustics, et ses recherches incessantes m'ont souvent motivées, et ses idées toujours adaptables à tous les élèves m'ont servies aussi bien en cycle 3 qu'en ASH (segpa). En allant sur son blog (cliquer Loustics) vous verrez une excellente explication sur son classeur Explorer l'Histoire.
2. Loustics a fait un choix de documents génial, qui explore toutes les possibilités actuelles du numérique en classe : vidéos, bandes-sons, images et photos, docs à compléter, etc.
3. tout est adapté et adaptable : on utilise ce qu'on veut parmi les docs, par exemple, et les traces écrites bien que plus longues que celle de Comprendre l'Histoire, sont aussi plus abordables. Donc une étude de documents facilitée. Même plus besoin, parfois de poser mes 3 fameuses questions ;-)
4. mon groupe de 7/8 peut aller manipuler sur le portable que j'utilise en classe, pour mieux visualiser, concevoir ce qu'on veut dire dans un doc, et comprendre
5. il y a de nombreux documents d'époque également, mais couplés à des docs fabriqués pour que l'élève puisse manipuler, retenir, s'approprier les savoirs.

Inconvénient : ce super travail est fait pour TBI/TNI. Je l'utilise seulement avec vidéo-projecteur et ordi portable unique,donc pas au maximum des capacités offertes par ses docs.


Si j'avais un TBI, je continuerai uniquement avec Explorer l'Histoire, qui vaut un investissement école, sans souci !

Dans mon cas particulier (équipement correct mais pas totalement adapté), je continue mon mix entre les deux, avec grand bonheur... Explorer l'Histoire est venu compléter tout ce qui manquait depuis le début de l'année avec Comprendre l'Histoire !

Sauf arrivage absolument non prévu d'un TNI dans ma classe, où je privilégierai alors le boulot de Loustics que j'adore (le boulot, et la blogueuse... ;-) soyons précis) je ne lâcherai aucun des deux.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire