1 oct. 2017

A quel moment les Mogwais ont-ils tourné Gremlins ?

A quel moment les Mogwais ont-ils tourné Gremlins ?
Tu es dans une classe de p'tits mignons, certes tellement bavards que même la CPC de passage n'a réussi à obtenir que 20 secondes de silence maximum, oui tellement bavards que tu leur lis "La Classe pipelette" et que tu n'as même pas envie de sourire quand tu lis le passage où la prof veut égorger ses élèves, mais mignons.

Polis, ou presque, gentils dans l'ensemble, partants et motivés pour presque tout, bosseurs la plupart du temps, sérieux, agréables, et pour une bonne moitié, avec de l'humour en plus...
Et puis il y a ce jour... cette fin de journée... on fête un anniversaire... ce n'est pas vendredi aprem, ce n'est même pas après une séance très animée. C'est juste une fin d'aprem, après le boulot de rigueur.
Le gâteau est juste magnifique (trois gâteaux superposés, chacun à un goût différent, glacés au chocolat, des bonbons et des petits palets aux noisettes autour, de belles plaques de pâte d'amande faite maison dessus, et tout, et plein d'autres choses en plus), et le gamin super fier de distribuer sa part à chacun, après chants de rigueur et soufflage de bougies.
Et tu ne sais pas comment, ça commence par enfler un peu partout : deux trois qui commencent à manger alors que le récipiendaire n'a même pas fini sa distribution et n'est pas assis, que le pote qui verse la boisson pour l'aider tente de passer tranquillement servir les autres...
Pas un pour leur dire que ce n'est pas très correct, et d'ailleurs même pas le temps : ces deux trois mêmes commencent à tirer par la manche celui qui sert pour réclamer encore une part (oui, réclamer !), en renversant tour à tour une part de gâteau, et un verre de boisson.
Bon, tu mets le holà, les points sur les i, et les choses à leur place : tu reprends les p'tits malappris gentiment en leur expliquant d'attendre a minima que celui dont c'est l'anniversaire soit assis et savoure avec eux avant de commencer (quatre paires de yeux ronds grands ouverts), et au mieux que tout le monde soit servi (trois cris du coeur "ouais mais alors là on mangera jamais"). Tu coupes court en remettant les zouzous à leur place et sur leur chaise, histoire qu'on avance un peu.
Tout le monde est servi, ben oui mais... deux renversages express, un "j'aime pas" de très bon aloi et bonne éducation, ben tu ne le dis pas, tu partages avec tes voisines, et un "oh, eh, tu m'en redonnes, il en reste, je vais le prendre", ben non mon gars, t'attends ton tour, et le deuxième service...  "et truc, refile-moi à boire", ben euh, non, non plus, tu attends. Truc a le droit de manger aussi.
Deuxième service avec petits gâteaux, bonbons, et partage des énormes restes, mais razzia avec doigts sales au passage par quatre ou cinq voraces, les mêmes, puis d'autres. Nouvelle intervention.
Nouveau service de boisson avec le reste de la bouteille, et là, récrimination "oh, eh, tu m'en mets plus, j'en ai pas assez", euh, comment te dire, tu peux toujours aller boire de l'eau si tu as encore soif, mais ici on partage !
Et le fin du fin de la grande classe, niveau interplanétaire : le zouzou anniversaireux a apporté un petit sachet de bonbons pour chacun, gentille attention. On prévient avant qu'il distribue "il est presque l'heure, vous rangez les bonbons dans vos sacs, vous avez eu déjà un bon goûter, vous les gardez pour plus tard". Tu commences à traverser la jungle pour ranger un peu, et là, tu croises une nouvelle race d'élèves : ceux aux joues de hamster, yeux exorbités parce que s'étouffant, les mains dans du plastique vide... tu sens légèrement la moutarde te monter au nez, tu refais la leçon, tu répètes que vraiment, hein vraiment mais vraiment quoi, question éducation, ce n'est sans doute pas ce que les parents leur ont appris, et qu'on avait bien dit de ne pas les manger tout de suite (7 ou 8 sacs cachés d'un coup, sous ton nez, joues rouges, et regards ailleurs)... et tout à coup, un des rongeurs façon bec de pélican, qui n'arrive même plus à déglutir, se plante devant toi, les deux mains sur les bijoux de famille, les secouant de haut en bas (à travers le pantalon, hein, quand même...), et te crache un truc au visage genre " oilèèè pisser", avec accompagnement de shrapnels collants multicolores.
A quel moment les Mogwais ont-ils tourné Gremlins ?
Comment te dire alors la solitude du prof livré à lui-même, couteau à la main, en face à face avec la désolation complète de bonnes manières ?
On respire... 1. 2. 3. 4. 5.

"houmpf hompf, quoi, toilettes.............."
A quel moment les Mogwais ont-ils tourné Gremlins ?

"Bon, tu dirais merci à ta maman, et tu la féliciteras pour son magnifique gâteau, et bon anniversaire... les autres ?
DEHOOOOOOOOOOOORS !"





1
Jeudi 16 Octobre 2014 à 18:45   Supprimer le commentaire
Alexxye
Ah les goûters d'anniversaire, ma hantise. 
Au début de ma jeune carrière je les laissais gérer le truc. Et là oh oh oh cry L'hallu totale. A croire que toute l'éducation reçue (ou pas) s'était envolée à la vue du goûter. A croire qu'ils n'avaient pas été nourris depuis des années et j'exagère à peine. Et vas-y que ça se remplissait les assiettes à ras-bord et pas que les assiettes d'ailleurs.
Après ça, j'ai été vacciné. Goûter d'anniversaire ok, mais on va le faire à ma façon chacun assis à sa place. Ca s'est passé exactement comme dans ta classe ... sarcastic Des petits sauvages (enfin grands, ils étaient en CM2). 
Alors l'année suivante, non messieurs-dames, nous ne fêterons pas les anniversaires. Oui c'est dommage, c'est leur dernière année de primaire mais non, ce n'est pas le rôle de l'école. Bon, ça a râlé mais j'ai vécu ça très bien. Mes élèves aussi.
Et puis changement d'école, des tous petits CE1 et là, le drame. Voilà le retour du goûter d'anniversaire. Bon, ils sont tous petits, si je les oblige à rester assis, à attendre leurs camarades avant de manger peut être que ... Penses-tu ! Et vas y que ça te dit que les gâteaux ça fait grossir mais que ça s'avale trois parts sans respirer, que ça se jette sur les bonbons, que ça ne dit pas merci, ni s'il vous plaît, que ça renverse son verre, son assiette, que ça n'aime pas, que c'est dégueulasse ... Ok, au temps pour l'éducation, on repassera.
Cette année, retour en CM2. Je me dis que ouf, les goûters, ils vont jamais vouloir en faire. Naïve, hein ? Oui, je te l'accorde.
Le premier a lieu demain. 6 anniversaires d'un coup. On parie qu'ils trouveront à nouveau le moyen de m'horrifier et de me faire dire que "non, vraiment, quand même, leurs parents les ont pas élevés comme ça !"
Y a pas à dire, le goûter d'anniversaire, ça te transforme le plus adorable des gizmos en affreux gremlins.
    2
    Jeudi 16 Octobre 2014 à 18:53   Supprimer le commentaire
    sagebooker
     Éditer
    Vala, c'est ça !!! Ca m'a rappelé un moment de grande solitude aussi quand toute ma classe de loustics des cités s'était jetée sur le buffet offert par un organisme officiel avec lequel on bossait, la honte totale. Le type avait à peine dit qu'on allait partager une boisson que hop, plus un zouzou près de moi... savait plus où me planquer, et ils revenaient, le buffet vide, avec les poches pleines.

    Là, dans ma note, ce sont des CM, hein ^^
      3
      Jeudi 16 Octobre 2014 à 20:54   Supprimer le commentaire
      Ah ah ah..........On s'y croirait !!!!!!!!!!Et oui ça sent le vécu....Et malheureusement je dirais que c'est comme ça pour beau coup de choses. Pour exemple : "Maitresse, mes lacets sont défaits..."(en tendant la jambe vers toi ! ) "Maitresse, j'ai soif..."(en rentrant de la récré , espérant que tu donnes ta bouteille perso ou faire un tour de plus...")Et j'en passe.
      oh

        4
        Jeudi 16 Octobre 2014 à 22:41   Supprimer le commentaire
        tataN
        +1 pour le Gremlins dans la cocotte 
          5
          josset
          Vendredi 17 Octobre 2014 à 06:42   Supprimer le commentaire
          +1 ça marche aussi avec des ados, grrrrrr
            6
            Samedi 18 Octobre 2014 à 06:16   Supprimer le commentaire
            rigolett
            Je m'ajoute à la liste des pro-interdiction-de-fêter-les-anniversaires! (bon cette année en CP j'y coupe pas!) En plus je suis une méchante maitresse qui refuse le coca aux enfants (ben oui vous leur payeriez un café à vos élèves) et là, j'explique pas le tolé! J'ai même une gamine qui m'a sorti, ben je fêterai mon annif demain avec la maitresse du vendredi! Mais oui, fais donc ça!
              7
              Samedi 18 Octobre 2014 à 08:02   Supprimer le commentaire
              8
              geraldounette
              Samedi 18 Octobre 2014 à 11:33   Supprimer le commentaire
              Bonjour
              J'ai à peu près les mêmes loustics alors maintenant, c'est les anniversaires du mois groupés en un seul goûter avec une répartition des boissons, gâteaux et bonbons entre les familles et pas plus de 2 gâteaux. J'ai eu des gâteaux à s'arracher les cheveux de la tête pour couper et distribuer sans en mettre partout ni en avoir plein les doigts, tellement il y a de chocolat tartiné dessus. Et de dire aux enfants vous allez vous laver les mains après mais comme il n'y a qu'un lavabo, il faut aussi nettoyer par terre tellement il y a d'eau...
                9
                Samedi 18 Octobre 2014 à 15:01   Supprimer le commentaire
                auléric
                j'ai une classe de mogwai aussi ... tendance très forte après minuit cependant he
                J'ai toujours clairement dit niet aux anniv en classe en élémentaire (et je suis cohérente , je ne fournissais pas non plus pour mes enfants) , pas l'endroit pour moi.
                J'autorise juste une distribution de bonbons en fin de journée, assis à sa place ou si c'est des sachets , remis devant la porte.
                Moi ce qui m'a agacé l'an dernier c'est les réflexions désagréables sur les bonbons "pas hallal" ... j'en ai qui ont enguirlandé les copains de ne pas y avoir pensé ou bien de ne pas avoir choisi les bonbons de telles ou telles sortes sans même un merci pour l'intention... je pense que çà finira je refuserai même ces simples bonbons

                Aucun commentaire:

                Enregistrer un commentaire