26 juin 2016

Mon année de...

une idée que j'ai eu l'année dernière en MS, pour que les élèves en conservent un souvenir.

Je vais réitérer avec mes CE actuels, et ce modèle que je viens de créer



à télécharger ici : CLIC
si vous souhaitez vous en inspirer ou l'utiliser...




15 juin 2016

Fête des pères, fêtes des mères en cycle 2

Pour servir l'année prochaine, voici les deux fabrications de cette année.

J'ai trouvé mes idées chez Ma Maitresse de CM1, pour les deux.

Ce ne sont pas des fêtes que je trouve vraiment intéressantes à faire en classe, mais c'était un coutume de l'école où j'étais cette année... donc hop-là.
Mais pour moi, il est nécessaire de mettre du pédagogique là-dedans...

alors pour la carte de fêtes des mères, puisque nous travaillions les adjectifs à cette époque, les élèves ont fait cette carte :

et ont écrit sur chaque doigt un adjectif décrivant leur maman. Le travail sur la liste d'adjectif a donné des choses étranges : folle, symbolique, baillante, étoilée,  comme des choses touchantes : douée, rayonnante, douce...

On a décoré ensuite l'intérieur avec des petits motifs faits avec des puncher / perforatrices, et les élèves ont ajouté un mot personnalisé.
Ils ont aussi appris une comptine à réciter en offrant la carte. 
télécharger "à ma maman"



Côté fête des pères, j'ai pioché cette carte chez Alicecycle3 toujours :

Cette fois, les élèves ont travaillé à partir de la poésie choisie :

télécharger "à mon papa"

Les CE1 ont fait des recherches dans le dictionnaire, pour trouver plein de noms commençant par PA... double travail pour eux, repérer des noms, et ne pas se tromper sur le début du mot.
Ensuite, CE1 et CE2 ont eu à travailler chacun sur un des noms découverts, pour trouver une explication comme dans la poésie où on dit par exemple un "pa-parapluie qui me fait un abri quand j'ai peur de la nuit"
On a ainsi obtenu des "pa-pâtissier qui me fait des gâteaux pour que je me régale", des "pa-panier pour tout transporter quand on va pique-niquer", un "pa-patineur pour faire des glissades quand il a gelé", un pa-panne qui t'aide quand tu as un trou de mémoire", "un pa-palme qui nage bien", mon "pa-pâquerette que j'aime un peu, beaucoup, à la folie, passionnément...", etc.

Les élèves ont ensuite fait leur carte, puis on choisit parmi tous les noms travaillés, tous ceux qui leur plaisaient et leur semblait convenir pour leur propre papa/beau-père/destinataire de la carte et ont copié proprement à l'intérieur.









6 juin 2016

Guillaume l'apprenti sorcier de Tomi Ungerer

Je suis une grande fan de Ungerer, depuis bien longtemps... et lorsque j'ai cherché une lecture pour finir l'année avec les CE1, j'ai peu hésité. Ils connaissaient déjà les Trois Brigands et le Géant de Zéralda, alors je suis partie sur Guillaume l'Apprenti Sorcier.
Les histoires de magie, ça marche toujours, et puis le côté médiéval colle bien avec la sortie de fin d'année qui se prépare.

N'ayant que mon exemplaire, et j'y tiens, j'ai donc préparé un tapuscrit pour les élèves.

Je l'ai présenté de façon à avoir une quantité de lecture de plus en plus grande au fur et à mesure qu'ils sont pris dans l'histoire. Ils sont en fin de CE1, je table qu'ils peuvent lire deux pages en fin de parcours lecture.

Même chose côté questionnaire de lecture : je mets les questions aux tableaux. Ils ne les copient pas (sauf question où il faut entourer la réponse), et répondent par des phrases dans leur cahier de lecture, histoire d'éviter trop de photocopies aussi (surtout avec un tapuscrit déjà à distribuer).

Pour mon élève dys, et mon élève de niveau CP, j'ai un questionnaire à photocopier que je propose aussi, avec des questions plus simples, écrites en Andika Basic, taille 16. Des réponses à dessiner ou entourer mais également des réponses simples à rédiger.



pour le tapuscrit : clic
pour le questionnaire dys/ élève en difficulté : clic
pour les questions pour les autres élèves : clic

(extrait du questionnaire dys)